Bonjour Visiteur! | S'identifier ou S'inscrire

AfrAsia Bank Mauritius Open : l’organisation a coûté Rs 100 millions

Edition Number: 
1314
AfrAsia Bank Mauritius Open 2017
Le tournoi sera diffusé dans 500 millions de foyers à travers le monde
From Date: 
Mercredi 29 Novembre 2017
To Date: 
Mardi 5 Décembre 2017

Au total, 156 joueurs d’une trentaine de nationalités et plus de 40 chaînes de télévision internationales sont attendus pour l’AfrAsia Bank Mauritius Open 2017. Ce tournoi de golf tri-sanctionné qui durera quatre jours débute ce jeudi au Heritage Golf Club, à Bel-Ombre.

Rs 100 millions ont été consacrées à l’organisation de l’édition 2017 de l’AfrAsia Bank Mauritius Open, explique Philippe Espitalier-Noël, Chief Executive Officer (CEO) du groupe Rogers. Ce dernier est l’organisateur et principal promoteur de ce tournoi de golf tri-sanctionné qui se tiendra du 30 novembre au 3 décembre au Heritage Golf Club, à Bel-Ombre. L’investissement en vaut la chandelle selon le CEO. «Le tournoi sera diffusé dans 500 millions de foyers à travers le monde. Ce qui donne une visibilité unique au pays et à la promotion des métiers phares du groupe Rogers», affirme-t-il.

Au total, 156 joueurs de plus de 30 nationalités et des représentants d’une quarantaine de chaînes de télévision du monde entier sont attendus pour couvrir l’événement. Dès sa première édition, en 2015, le tournoi de golf tri-sanctionné par le Sunshine Tour, l’Asian Tour et l’European Tour avait provoqué un vif intérêt international. De ce fait, le groupe Rogers a décidé de capitaliser sur l’évènement pour générer un maximum d’exposition à ses marques, produits et prestations. Ce tournoi consolide, en parallèle, le positionnement de l’île Maurice comme destination golfique.

«Pour faire de cette compétition un événement de grande envergure, il a fallu prendre des risques et mettre en place une formidable logistique», fait ressortir Philippe Espitalier-Noël. La recherche de sponsors a été cruciale car une organisation de haut standing repose sur l’accessibilité du financement, nous dit-on. «On parle là de gros budgets et de très gros moyens déployés, et grâce à la dynamique créée lors des deux précédentes éditions, nous avons réussi à mobiliser d’autres partenaires», se félicite le CEO de Rogers.

L’un des objectifs affichés du groupe est de maximiser les revenus issus du tourisme golfique. Sa filiale, le Heritage Golf Club, a été récompensée plusieurs fois par des prix internationaux. «Quelque 60 000 golfeurs visitent le pays. Nous souhaitons doubler ce chiffre», explique François Eynaud, CEO de Veranda Leisure and Hospitality (VLH). «La première édition de l’AfrAsia Bank Mauritius Open, qui s’était déroulée à l’Heritage Golf Club, a eu lieu en 2015. Cela a influé sur la fréquentation de notre parcours, ainsi que sur les huit autres parcours de golf du pays», commente-t-il. En effet, entre 2015 et 2016, le nombre de parties de golf pratiquées sur le site est passé de 33 000 à 39 000, soit une augmentation de 20%.

Aux dires de Jonathan Menteath, directeur du Heritage Golf Club, l’activité du golf est en pleine croissance. «Quelque 220 000 rounds de golf ont été enregistrés sur l’ensemble des parcours du pays, ce qui représente une croissance de 5 % en 2016», relève-t-il. Il croit intimement que l’industrie du golf est un secteur à promouvoir. Le Heritage Golf Club, emploie 77 personnes de la région. L’accent est mis sur la formation car le groupe Rogers souhaite disposer d’une main-d’œuvre qualifiée qui sera capable de soutenir le développement de l’industrie golfique à Maurice.

Rubrique: 
1

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Les autres magazines de Business Publications Ltd