Bonjour Visiteur! | S'identifier ou S'inscrire

Industrie du voyage : de nouveaux horizons s’ouvrent aux Mauriciens

Edition Number: 
1271
industrie du voyage
From Date: 
Mercredi 1 Février 2017
To Date: 
Mardi 7 Février 2017

De nombreux Mauriciens profitent des bas prix et de la large panoplie d’offres des compagnies aériennes et des bateaux de croisières pour partir en vacances. Une véritable révolution est en train de s’opérer dans l’industrie du voyage. 

Le Mauricien s’est embourgeoisé et aspire à un certain train de vie. Voyager est devenu un moyen de déconnecter du train-train quotidien, de découvrir de nouveaux horizons et de vivre une expérience inoubliable avec ses proches. Les chiffres officiels attestent de cette tendance. De janvier à septembre 2016, 186 314 sont partis en voyage. Une hausse de 3,8 % par rapport à la période correspondante en 2015.

Compagnies aériennes, croisiéristes et agences de voyages ont su répondre à cette nouvelle demande, en offrant un nombre croissant de forfaits sur mesure et des destinations originales.

L’arrivée de la compagnie aérienne low-cost AirAsia X en juin dernier a contribué à dynamiser davantage l’industrie du voyage, en proposant une ouverture sur l’Asie, et ce, à un prix concurrentiel. Le low-cost est aujourd’hui en train de transformer le modèle opérationnel de l’aviation commerciale et de changer la psychologie du voyage tant à Maurice qu’à travers le monde. Il est un fait que le voyage et le tourisme se globalisent à une vitesse vertigineuse. Avec la technologie et les réseaux sociaux, une nouvelle génération de voyageurs prend naissance et l’ancien modèle de voyage est remis en question par les jeunes.

Anne Rajoo, Sales & Marketing Executive d’Itineris, auparavant connue comme Harel MallacTravel&Leisure, note une augmentation dans le nombre de billets vendus en 2016. «Pour nous, il ne s’agit pas seulement de vendre des billets. Nous voulons que notre clientèle puisse vivre une expérience unique. Nous sommes optimistes pour 2017 et nous avons beaucoup de projets en termes de nouvelles collaborations et d’événements. Nous améliorons constamment notre site web et lancerons bientôt un service de réservation en ligne ainsi qu’un blog voyage. Notre bureau  de Port-Louis sera également rénové. Malgré les événements négatifs qui se produisent à travers le monde, nous encourageons les Mauriciens à voyager et à découvrir de nouvelles aventures», soutient-elle.

Chez AtomTravel, l’on a observé la même tendance. «Les Mauriciens voyagent de plus en plus. Chez AtomTravel, nous avons enregistré une augmentation d’au moins 20 %», fait remarquer sa directrice, Caroline Chen. Et d’ajouter: «AirAsia X est venue démocratiser encore plus le voyage. Avec cette ligne aérienne low-cost, le Mauricien peut voyager avec un budget réduit. En tant que transporteur low-cost, AirAsia X opère à un coût moindre. Cette ligne permet à ses passagers de faire leur propre choix et de payer seulement pour ce dont ils ont besoin, comme, entre autres, les bagages, les repas à bord, la sélection des sièges. Ainsi, les Mauriciens qui veulent voyager avec le strict minimum seront en mesure de prendre avantage des tarifs bas de cette ligne low-cost».

AirAsia X optimiste

Du côté d’AirAsia X, l’optimisme est de mise. Son Chief ExecutiveOfficer, Benyamin Ismail, précise qu’en se tournant vers la compagnie aérienne, les Mauriciens n’auront que l’embarras du choix quant à leur lieu de séjour. Car cette ligne pourra les connecter à l’Asie, l’Australie et au-delà de ces destinations grâce à son réseau de vols dans ces régions. AirAsia X opère actuellement sur 23 destinations en Asie (Tokyo, Osaka, Sapporo, Séoul, Busan, Taipei, Xi’an, Beijing, Hangzhou, Chengdu, Shanghai, Chongqing, New Delhi, Katmandu), en Australie (Sydney, Melbourne, Perth, Gold Coast), en Nouvelle-Zélande (Auckland), au Moyen-Orient (Jeddah, Téhéran, Muscat) et en Afrique (Maurice). 

«Nous recevons beaucoup de demandes de la part des Mauriciens. Nous sommes impatients de renforcer notre capacité existante à Maurice et hors de Maurice en investissant dans notre effort marketing sur tous les marchés», souligne Benyamin Ismail.

Les croisières sont également très prisées par les Mauriciens. «Le marché des croisières est définitivement en progression car les gens connaissent maintenant le produit», fait ressortir Caroline Chen. Les taux de satisfaction des croisiéristes atteignent des scores proches de l’excellence, dit-elle. Ainsi, l’on constate que de nombreux Mauriciens veulent renouveler l’expérience. Et contrairement aux idées reçues, c’est un produit facile à vendre. Le coût d’une croisière au départ Port-Louis est abordable. Cela permet aux Mauriciens aux moyens plus modestes de voyager sur un paquebot de luxe.

Selon les agences, les Mauriciens sont également friands des voyages de groupe. Ces types de voyage ont été réinventés par les agences qui parviennent aujourd’hui à satisfaire presque toutes les catégories de touristes. Les horaires chargés, les circuits autrefois unidimensionnels font désormais place à l’originalité, aux privilèges, aux regroupements par affinités et aux déplacements par petits groupes. Effectivement, la formule de groupe s’est transformée grandement et comble dorénavant plusieurs profils de clientèles. Les intervenants présents sur ce marché se sont adaptés en multipliant les thématiques de voyages et en offrant des circuits spécialisés.

À ce sujet, cela fait quatre ans qu’AtomTravel représente Expat Explore à Maurice. Expat Explore, une compagnie anglaise propose des Coach tours à des prix compétitifs. Elle offre ainsi la possibilité de découvrir chaque endroit dans sa forme la plus pure. Manger et boire avec les gens du pays, rejoindre les festivals culturels et sortir hors des sentiers battus sont quelques-unes des expériences que vivent ceux qui voyagent avec Expat Explore. De plus, cette formule permet de visiter plusieurs pays en l’espace de quelques jours. «J’ai deux départs pour Expat Explore en juillet et les deux sont complets. Les départs de juillet d’une durée de deux semaines coûtent environ Rs 90 000 par personne. Il y a de plus en plus de Mauriciens qui connaissent ce produit et qui l’adorent. La majorité préfère vivre cette expérience en couple», précise Caroline Chen.

Il faut, par ailleurs, savoir que la plupart des tours européens débutent à Londres. Le prix du voyage comprend l’hébergement pour la durée de la tournée, le transport en autocar privé, le petit-déjeuner et le dîner.

 

Eve Fidèle
Rubrique: 
1

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Les autres magazines de Business Publications Ltd