Bonjour Visiteur! | S'identifier ou S'inscrire

Mauritius Startup Incubator: inciter les startups françaises à s’implanter à Maurice

Nicolas Goldstein
Nicolas Goldstein, cofondateur de Mauritius Start-up Incubator
From Date: 
Jeudi 18 Février 2016
To Date: 
Jeudi 18 Février 2016

Le Mauritius Startup Incubator a été lancé récemment. Son objectif : faciliter l’implantation de startups françaises opérant essentiellement dans le secteur des Tic-BPO sur le sol mauricien.

Ce projet porte la griffe du ressortissant français Nicolas Goldstein qui collabore depuis une dizaine d’années avec le site web offshore-developpement.com sur différents projets touchant à Maurice. Cela, dans le but d’aider les entreprises francophones opérant dans les Tic-BPO à externaliser leurs services.

À travers le Mauritius Startup Incubator, Nicolas Goldstein veut contribuer au développement de l’entrepreneuriat et de la technologie à Maurice. Un site web dédié à cette initiative est opérationnel depuis la mi-janvier. Il agira d’ailleurs en tant que guichet unique pour attirer les entreprises françaises et les aider à s’implanter à Maurice, recruter du personnel et trouver un emplacement convenable.

Le Mauritius Startup Incubator envisage de conclure des partenariats avec d’autres incubateurs déjà établis. Des discussions sont ainsi en cours avec l’incubateur The Cloud et le groupe Evaco, qui gère un Business Park à Grand-Baie. «L’objectif du Mauritius Startup Incubator est de proposer une panoplie de services aux clients étrangers souhaitant avoir une présence à Maurice», souligne Nicolas Goldstein.

Dénicher les talents à Maurice

Les startups ciblées sont celles dont les activités sont liées à l’Internet, l’animation 2D et 3D. Les projets concernant le domaine de la santé ou en relation avec les Smart cities seront aussi acceptés car «nous voulons traiter avec tout ce qui peut apporter de la valeur ajoutée dans le pays», ajoute Nicolas Goldstein.

Le Mauritius Startup Incubator proposera également des formations et aidera les entreprises concernées à recruter du personnel qualifié. Outre les entreprises françaises, le Mauritius Startup Incubator compte encourager l’éclosion de talents mauriciens, notamment à travers l’organisation de concours pour les startups. L’entreprise est ainsi prête à apporter son soutien aux startups locales, essentiellement dans le domaine de la technologie, en prenant en charge le loyer, les locaux, le marketing et, dans certains cas, le financement partiel des projets.

Nicolas Goldstein envisage, par ailleurs, de créer au sein du Mauritius Startup Incubator une agence de relation presse à destination de l’Europe en utilisant les ressources humaines locales.

Autant d’objectifs qui font que l’entreprise vise de brasser, dans un premier temps, un chiffre d’affaires annuel de 150 000 euros et à terme, 1 million d’euros.

Himanshu Marchurchand
Rubrique: 
1

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Les autres magazines de Business Publications Ltd