Bonjour Visiteur! | S'identifier ou S'inscrire

MetalTec: gains de productivité avec un revêtement « green »

Edition Number: 
1096
Philip Lagrange posant fièrement devant les installations d’une société dont il a entrepris les travaux de revêtement avec la solution MetalTec TC.
From Date: 
Mercredi 28 Août 2013
To Date: 
Mardi 3 Septembre 2013

La société MetalTec Mauritius met à la disposition des entreprises un revêtement d’isolation thermique écologique et fiable issu des recherches de la NASA. À la clef, une solution high-tech,  économiquement viable et qui garantit l’intégrité physique des installations de l’entreprise tout en assurant des économies d’énergie.

Il s’agit de la solution de revêtement du 21e siècle. La nouvelle isolation thermique sous forme d’un revêtement qui renvoie au siècle dernier le « cladding » avec la laine de roche et ses problèmes de sécurité, de sensibilité à l’humidité et ses coûts élevés de maintenance. Le MetalTec TC permet des économies d’énergie substantielles (entre 30 et 50 %), cela grâce à ses propriétés anti-humidité, anti-condensation et anticorrosives. Depuis le mois de février, ce revêtement issu de la nanotechnologie et développé par les chercheurs de la NASA est disponible à Maurice.

Philip Lagrange, CEO de la branche mauricienne MetalTecoatings Ltd, est depuis six mois engagé dans une campagne de marketing et de vulgarisation auprès des entreprises pour mieux faire connaître les gains de productivité et d’énergie rendus possibles par l’utilisation de ce revêtement d’isolation thermique qui, contrairement aux autres formes de revêtements traditionnels comme la laine de roche et l’amiante, est non toxique.

Maurice, un choix d’avenir

Ingénieur commercial et NACE Inspector, consultant en corrosion, Philip Lagrange, qui est de nationalité belge, travaille dans le domaine des revêtements anticorrosion pour les industries depuis 1989. Avant de débarquer à Maurice, il était basé à Cape Town, en Afrique du Sud. Il est actuellement le représentant de la marque à Maurice. Pourquoi avoir décidé de s’installer à Maurice ? C’est avant tout un choix économique et logistique. Maurice deviendra très vite une plaque tournante incontournable entre l’Afrique et l’Asie, répond notre interlocuteur : «J’ai décidé de baser mon centre d’opération dans l’océan Indien et de rapidement faire fabriquer ce nouveau concept d’isolation thermique ici à Maurice, dans le port franc, en raison de la fiscalité avantageuse qui existe chez vous. Je propose un produit nouveau et qui va révolutionner le concept des économies d’énergie dans les industries, le shipping et la construction.»

Peu à peu, MetalTec s’est constitué son portefeuille de clients et a passé avec succès les tests réalisés dans certaines des plus grosses industries de l’île. La société a notamment sécurisé un contrat avec un important fabricant de peinture et est le partenaire de l’un des plus gros sucriers de l’île pour l’isolation thermique de la nouvelle usine qui va voir le jour dans le Sud.

Avec la volonté affichée des autorités locales d’encourager un modèle de développement vert à travers l’initiative Maurice île Durable, Philip Lagrange se dit convaincu qu’il y a un marché non négligeable pour les solutions de revêtement d’isolation thermique chez nous. « Le produit permet d’importantes économies d’échelle. Il protège les structures des charges solaires importantes en créant une barrière contre l’humidité et la condensation, et en offrant une solution économiquement avantageuse par rapport à la laine de roche qui, tout comme l’amiante, est sujette à des critiques récurrentes en raison de ses propriétés cancérigènes élevées».

Croyant dans les vertus d’une bonne communication, étant donné la nature technique du produit, Philip Lagrange se déplace personnellement dans les entreprises pour faire des représentations et des démonstrations sur la solution MetalTec. Il s’assure, par ailleurs, que la livraison ou même les applications  se font de manière ininterrompue, sept jours sur sept.

« Il est important que le produit MetalTec ait une bonne visibilité et que nous soyons connus des entreprises et des autorités. Nous jouons résolument dans le segment haut de gamme. Nous proposons un produit révolutionnaire non polluant avec une durée de vie étendue. L’application est facile et se fait par couches successives, au rouleau, au pinceau ou au pistolet sur n’importe quelle surface, isolant de -40°C jusqu’à 300°C. Il n’y a même pas lieu d’ajouter une couche de peinture par-dessus », souligne Philip Lagrange. Et d’ajouter que les conditions climatiques n’ont aucune influence sur le produit : il réfracte les UV à 99 %. La pluie et l’humidité ne transpercent pas le revêtement durable, qui est garanti pour certaines applications d’une dizaine d’années.

Quoique étant encore nouveau sur le marché mauricien, Philip Lagrange voit grand pour son entreprise. Sitôt qu’il aura atteint sa vitesse de croisière, il entend s’appuyer sur ses bases opérationnelles à Maurice pour partir à la conquête de la région.

Fiche technique

Quelques-unes des caractéristiques de MetalTec :
• Il s’agit d’une peinture d’isolation thermique, chaude et froide, polymère acrylique mono-composant, chargé de microbilles et de céramique encapsulant l’air.
• L’application d’une couche de 3 à 5 mm du produit équivaut à une isolation thermique traditionnelle de 5 à 8 cm de laine de roche et permet de créer des deltas de plus de 100°C.
• MetalTec a des propriétés d’émissivité et de réflexivité. Le produit réfléchit 99 % de l’énergie radiante. Autrement dit, seul 1 % de l’énergie radiante est absorbée.
• Plus de problème d’humidité sous l’isolation, ni de condensation, ni de maintenance.
Richard Le Bon
Rubrique: 
1

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Les autres magazines de Business Publications Ltd