Bonjour Visiteur! | S'identifier ou S'inscrire

Mobilier de bureau: l'espace de travail en pleine évolution

Edition Number: 
1270
mobilier de bureau
Crédit photo: Espace et Vie
From Date: 
Mercredi 25 Janvier 2017
To Date: 
Mardi 31 Janvier 2017

La productivité d’un employé dépend, dans une grande mesure, de l’environnement dans lequel il évolue. Les entreprises l’ont bien compris et n’hésitent pas à investir dans des espaces de travail plus confortables.

Maurice devrait se transformer en un vaste chantier. Entre les premiers coups de pioche pour trois projets de Smart cities, les développements de résidences immobilières sous le Property Development Scheme, la construction de nouvelles routes, le démarrage du Metro Express, on annonce également la construction de plus d’espaces de bureau. Autant de nouvelles  qui réjouissent les opérateurs engagés dans la fabrication de meubles de bureau, à l’instar d’Espace et Vie, où ce segment représente une part importante de son chiffre d’affaires.

Selon Roger de Comarmond, Managing Director d’Espace et Vie, le marché de mobilier de bureau a connu une forte baisse ces dernières années. Toutefois, une nette amélioration a été notée en 2016 en comparaison aux années précédentes. Et cette année, une embellie est attendue.

Qui dit nouveaux espaces de bureau, dit aménagement. Dans ce domaine, les opérateurs laissent entendre que la demande émanant du secteur corporatif a beaucoup évolué ces dernières années. Car, de manière générale, les entreprises mauriciennes ont compris qu’un espace de travail bien aménagé augmente de façon significative la productivité. Actuellement, indique Roger de Comarmond, les entreprises recherchent de moins en moins les bureaux fermés et tables réglables.

Même son de cloche du côté de Roche Bobois Ile Maurice. Sandrine Fanchette, représentante de la marque française à Maurice, explique que le bureau de demain ressemblera plus à une maison. On privilégiera la décoration et le confort car ce sont sont des éléments qui favorisent la productivité. L’espace de travail se mue en un salon de travail où le confort prime.

 «Le bureau de demain sera un lieu convivial, avec des espaces ‘lounge’ et de repos, ainsi qu’un coin pour faire du sport», fait-elle ressortir.

D’ailleurs, dans ces mêmes colonnes, Mousherl Maharaullee, directeur financier de TFP, qui se spécialise dans la fabrication et la commercialisation de meubles, expliquait que face à l’exigence de la clientèle mauricienne, l’enseigne a décidé de revoir sa stratégie et de se tourner davantage vers l’importation. Il ajoutait que la clientèle mauricienne est exigeante du côté de la qualité, mais aussi en termes de rapidité de réaction. «Avec nos matières locales, notre connaissance, nos machines, nous ne sommes pas en mesure de fournir cette qualité», disait-il. Auparavant, TFP fabriquait 70 % des meubles. Les 30 % restants étaient importés. Compte tenu des nouvelles exigences de la clientèle, à l’avenir, elle compte importer jusqu’à 40 % de ses meubles.

Pour répondre à la demande des entreprises pour des espaces de bureau plus convivial, Espace et Vie est venue de l’avant avec le concept Living Office d’Herman Miller, qui, selon Roger de Comarmond, est très apprécié. «Ici, nous adaptons les besoins d’une compagnie et de ses employés», souligne-t-il. Par exemple, en prenant en considération le nombre de postes fixes dont les collaborateurs ont réellement besoin, la nécessité d’espaces de réunion, ainsi que de coins de salon pour une discussion rapide autour d’un café. Ce type d’agencement permet d’augmenter la productivité et favorise les échanges et le développement collaboratif au sein de l’entreprise. Autrement dit, il faut un bureau adapté aux besoins des employés, ce qui améliore leur efficience. Un poste de travail fait d’une table et d’une chaise ne suffit plus aujourd’hui.

 

L’ère de l’ergonomie

L’espace de travail rime de plus en plus avec technologie et solutions innovantes. D’ailleurs, comme le souligne Sandrine Fanchette, les concepts avant-gardistes des bureaux des sociétés high-tech du Silicon Valley sont repris dans le monde entier. La représentante de Roche Bobois Ile Maurice avance que le poste de travail fixe est en pleine évolution et les grands groupes internationaux l’ont déjà compris. Pour preuve, ils font de plus en plus appel à l’enseigne française pour des aménagements très ‘décalés’ par rapport à l’espace et à la fonction. Roche Bois a eu l’opportunité, par exemple, de travailler sur l’aménagement de la COP22 au Maroc, ou encore des salons des délégués de l’Unesco.

Du côté d’Espace et Vie, on mise sur les solutions innovantes. En avance sur la demande, l’enseigne propose des chaises ergonomiques de qualité. C’est un produit qui était hors de prix à une certaine époque.

Force est de constater que les grosses sociétés, soucieuses du confort de leurs employés – principal ingrédient pour améliorer la productivité –, jouent le jeu et font l’effort de se mettre à la pointe de l’ergonomie. Selon Roger de Comarmond, les produits ergonomiques comme les chaises, sont développés sur la base d’études ergonomiques et d’anthropométriques. Aujourd’hui, cette idée a fait son chemin. Pour preuve, du côté d’Espace et Vie, on assiste à une hausse significative des ventes pour ce type de produit. Cet engouement a incité à Espace et Vie à focaliser ses efforts sur les solutions ergonomiques comme les bureaux sit-to-stand qui permettent de varier les positions de travail. «Le bureau ‘sit-to-stand’ est une réelle avancée en termes d’ergonomie, mais aussi sur les concepts d’aménagement d’espaces de travail offrant un meilleur bien-être en milieu professionnel pour une productivité accrue et donc, une meilleure prospérité», précise Roger de Comarmond.

 

Se démarquer de la concurrence

Alors que le bureau se transforme de plus en plus en un havre de confort, la compétition pour satisfaire les besoins des entreprises s’endurcit. Toutefois, cette concurrence n’est pas toujours saine. «Certains compétiteurs faussent les décisions en donnant des commissions à des ‘apporteurs d’affaires’ ou ‘décisionnaires’ au détriment d’une remise additionnelle pour le client. Et nous sommes contre cela», déplore Roger de Comarmond.

Par ailleurs, certains opérateurs ne respectent pas la propriété intellectuelle. Ainsi, certains d’entre eux n’hésitent pas à copier le design de mobiliers de bureau asiatiques. Pour faire à cette situation, les opérateurs essaient de se démarquer. Du côté de Roche Bobois Ile Maurice, indique Sandrine Fanchette, on est approché notamment par des banques et sociétés financières pour meubler en partie leurs bureaux «lorsqu’elles veulent avoir un résultat luxueux, ‘cosy’, convivial et intime». Roche Bobois Ile Maurice met à leur disposition des meubles modernes, classiques et souvent sur mesure. Par ailleurs, l’enseigne réalise des pièces communes pour les salles de conférence, les caves privées ou encore le fameux bureau du directeur. Les produits les plus appréciés sont souvent les canapés et fauteuils en cuir de très bonne qualité, précise Sandrine Fanchette.

Du côté d’Espace et Vie, on mise sur un service à valeur ajoutée. Ainsi, l’enseigne prodigue des conseils à ses clients en fonction de leurs besoins. Elle leur propose aussi des garanties fournisseurs allant jusqu’à 12 ans.

 

Shareenah Kalla
Rubrique: 
1

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Les autres magazines de Business Publications Ltd