Bonjour Visiteur! | S'identifier ou S'inscrire

Quirky Foods : le fabricant des petits pots Gou-T trace sa voie

Edition Number: 
1281
Quirky Foods
From Date: 
Mercredi 12 Avril 2017
To Date: 
Mardi 18 Avril 2017

Quirky Foods fait honneur aux traditions culinaires ancestrales en commercialisant des petits pots qui renferment des pâtes de plusieurs épices.

Rien de tel qu’une bonne pâte d’épices pour conquérir le cœur du consommateur mauricien. C’est la recette qu’a choisie Quirky Foods, qui commercialise les petits pots Gou-T. Cette marque, qui est fabriquée en utilisant des techniques de production artisanales, préserve l’authenticité des ingrédients locaux. Les produits sont 100 % bio, sans préservatifs et colorants.

L’idée est née lors d’un déjeuner où une savoureuse sauce de tamarin a été agréablement appréciée par un groupe d’amis. Un an plus tard, soit en mai 2015, Quirky Foods démarrait ses opérations dans un petit local à Phoenix. Sa mission : faire découvrir au public de nouveaux goûts non conventionnels. Ainsi, la PME conçoit toute une variété de produits frais provenant du marché local. Le petit pot qui rencontre le plus de succès est composé de six variétés de sauces et de piments : tamaso, tamarino, pimento crunch, pimento, mazavaroo et pimento combava.

Après presque deux ans d’opération, l’entreprise a pu faire une percée sur le marché local. Elle s’appuie sur la vente au détail et fournit des grandes surfaces comme Intermart et Value Max. Toutefois, souligne sa fondatrice et Business Developer, Amal Musbally, étant donné sa taille, Quirky Foods éprouve des difficultés à trouver du financement. Ce qui fait qu’elle n’a pas suffisamment de ressources financières pour faire le marketing de ses produits. En conséquence, son accès au marché s’en trouve limité. Une situation qui limite les perspectives de croissance de la petite entreprise.

Volatilité des prix

Autre contrainte que rencontre la PME : la disponibilité de certains ingrédients qui varie en fonction des saisons. La volatilité des prix qui en résulte fait que l’entreprise peut difficilement planifier son cash-flow. «Certains fruits et légumes peuvent être moins chers pendant une saison et connaître une augmentation élevée en raison de conditions météorologiques extrêmes ou des changements de saison», souligne Amal Musbally. Pour se mettre à l’abri de la fluctuation des prix des matières premières, QuirkyFoods s’est lancée dans sa propre plantation de piment, qui est l’un de ses principaux ingrédients. Elle envisage de s’engager dans la culture de fruits si le besoin se fait sentir. La Business Developer est toutefois consciente que le succès de l’entreprise ne dépendra pas uniquement d’un bon rapport qualité-prix ou encore de sa capacité à s’approvisionner en matières premières à un coût abordable. Il faudra prendre en considération d’autres aspects comme la distribution et le marketing.

Jeya Mootin
Rubrique: 
1

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage (spam).
Les autres magazines de Business Publications Ltd