Bonjour Visiteur! | S'identifier ou S'inscrire

Business Files

agro-industrie

Ancien pilier de l’économie, l’agro-industrie demeure un des secteurs les plus rémunérateurs.Il compte divers segments dont le sucre, la culture vivrière, la production de thé, lesquels font face à de nombreux défis liés, entre autres, à la prolifération de maladies contagieuses dans les fermes et à des facteurs exogènes comme le Brexit.

Salon de la Maison et du Jardin

Le Salon de la Maison et du Jardin marque sa 40e édition du 26 au 30 octobre. L’occasion de faire un bilan des 25 ans d’existence de l’un des plus anciens salons commerciaux du pays avec son organisateur, Publi-Promo, ses exposants historiques ainsi que les nouveaux participants.

Didier de Senneville, Publi-Promo

Publi-Promo organise la 40e édition du Salon de la Maison et du Jardin, one-stop shop réunissant une pléiade d’entreprises proposant des produits pour l’habitat. Didier de Senneville, son directeur, nous parle de l’évolution de ce salon commercial et des attentes des visiteurs pour son deuxième rendez-vous de l’année.

gestion patrimoniale

En 25 ans d’existence, Maurice a acquis une solide réputation dans le domaine de la gestion patrimoniale. Sur le marché, on retrouve des sociétés sérieuses offrant aux clients fortunés un service sophistiqué leur permettant de faire fructifier leur fortune tout en assurant que celle-ci est transmise à la prochaine génération.

hygiène

Les produits d’hygiène constituent un marché particulièrement sensible où tout doit être fabriqué selon des normes strictes. Le secteur garde son éclat à travers des marques qui tentent toujours de se démarquer par des nouveautés issues de l’innovation. C’est dans cette optique que de nombreux distributeurs se retrouvent à devoir se réinventer constamment.

cliniques privées

La médecine privée, à travers ses centres de santé, commence à exporter ses services en Afrique et dans la région, gage de l’évolution et de la qualité des soins qui y sont prodigués. Mais est-ce pour autant que nous pouvons prétendre devenir un Medical hub pour la région ? Le gouvernement, en tout cas, y croit fermement.

équipements et dispositifs médicaux

Le marché domestique des équipements et dispositifs médicaux est un secteur d’activité balbutiant mais résolument porteur pour l’économie mauricienne. Les récentes mesures budgétaires annoncées vont à coup sûr booster les activités des importateurs. Les enjeux pour les exportateurs de ces produits sont d’une autre nature.

sports d'élite

Sun, sea and golf… C’est peut-être le nouveau « tagline» de la destination mauricienne en ce moment, avec la montée en popularité et la fréquence des tournois internationaux de sports d’élite comme le golf, qui sont de plus en plus prisés à Maurice.

caviste

Les commerçants cavistes gagnent du terrain sur le marché du commerce de détail de vins. Ils constituent un petit marché où la tendance est axée sur une consommation de qualité. Non pas seulement sur la qualité des produits mais également sur la qualité des conseils offerts.

fêtes de fin d'année

Les fêtes de fin d’année ont évolué au fil du temps. Autrefois en cerclerestreint, en petit groupe d’amis et de collègues désireux de terminer dignement l’année écoulée, la End of Year party a pris une place grandissante dans la vie des entreprises. Elle est même présentement considérée comme une récompense du dur labeur.

éducation privée

Un an après l’annonce de son introduction dans le paysage éducatif mauricien, le ‘Nine Year Basic Continuous Education’ se dévoile graduellement. Ce nouveau système éducatif mettra l’accent sur l’épanouissement de l’enfant. Assisterons-nous à une compétition féroce entre les écoles publiques et privées ?

private banking

Les gens fortunés aspirent à accéder à des produits financiers sophistiqués et à un train de vie conforme à leur pouvoir d’achat. Le Private Banking ou banque privée vient répondre à ces besoins. À Maurice, ce marché s’est développé rapidement ces dernières années avec une croissance des actifs sous gestion de près de 70 % par an.

centres de contacts

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère pour le BPO mauricien. Les opérateurs diversifient leurs portefeuilles et commencent à investir de plus en plus dans des activités de niche à valeur ajoutée. Cela permettra peut-être à ce secteur de devenir un des moteurs de l’économie à revenu élevé à laquelle nous aspirons.

cadeaux d'affaires

Si les cadeaux d’affaires s’offrent pour diverses occasions tout au long de l’année, le volume de commandes atteint son pic au dernier trimestre de l’année. Quoi de mieux pour les entreprises, commerces, professionnels et opérateurs économiques que d’offrir un cadeau qui allierait remerciements et communication commerciale ? Une pratique qui s’est plus ou moins démocratisée localement.

restauration rapide

La restauration rapide continue son expansion à La Réunion et se diversifie. À côté de l’incontournable confrontation McDonald’s versus Quick, qui a rythmé le marché depuis le début des années 2000, de nouveaux venus émergent et se font aujourd’hui une place non négligeable dans un secteur où la qualité des produits, l’implantation des établissements et la fidélisation de la clientèle sont autant d’impératifs pour se démarquer.

marché pétrolier

Faire de l’île un Petroleum Hub. Ce slogan, répété à l’envi par les politiques – au grand dam des écologistes – semble peu à peu se concrétiser. Il faut savoir que quelque 1 200 000 mètres cubes de produits pétroliers sont commercialisés sur le marché mauricien chaque année.

développement durable

Devenir une économie verte, c’est un peu le challenge de tous les pays à travers le monde. Si les façons d’y parvenir diffèrent entre eux, certains sont cependant plus à risque de par leur statut d’État insulaire, à l’instar de l’île Maurice.

services de décoration

Le particulier résiste à ses envies de décoration, les opérateurs évoquant un marché B to C stagnant. Si les projets PDS sont peu rentables, ils peuvent s’appuyer sur la rénovation d’hôtels et de bureaux où de grosses sommes sont investies.

smartphone et tablette

27 ans après l’introduction du téléphone portable à Maurice, ce petit outil domine aujourd’hui la vie de tout un chacun. Outre sa fonction première, il est maintenant indispensable pour le travail, la vie sociale et trouve sa place aussi pendant les moments de détente. Face à cet engouement, un marché s’est vite créé avec une concurrence acharnée entre les fabricants d’appareils et d’accessoires.

mariage

En dépit du léger recul dans le nombre de mariages célébrés à Maurice depuis 2009, les noces restent une valeur sûre pour le secteur de l’événementiel. Le mariage de couples étrangers sur notre sol dope le volume d’affaires dans ce domaine.

Pages

Les autres magazines de Business Publications Ltd