Bonjour Visiteur! | S'identifier ou S'inscrire

Business Files

Steven Obeegadoo

Les gouvernements successifs ambitionnent depuis une quinzaine d’années de positionner le pays comme un Knowledge hub, souligne Steven Obeegadoo, ex-ministre de l’Éducation. À l’ère du «marché mondial de l’éducation», il faudrait traiter ce projet en priorité, estime-t-il.

formation tertiaire

Attirer davantage d’étudiants de la région et s’imposer comme le centre de savoir. Telle est la motivation des opérateurs du tertiaire. Pour cela, les partenariats avec les plus grandes institutions d’enseignement supérieur se multiplient.

 
marché de l'optique

La vue est souvent considérée comme étant le plus important de nos cinq sens. C’est sans surprise qu’elle s’est positionnée, au fil des années, comme un marché à prendre pour séduire la clientèle, que ce soit pour les troubles visuels, pour protéger les yeux du soleil ou simplement par tendance.

bancassurance

Le marché de la bancassurance est en plein essor. Dopé par la croissance du crédit immobilier, il est appelé à croître dans les années à venir.

cuisine

Le potentiel de développement dont jouit en ce moment le mobilier de cuisine est impressionnant. En pleine expansion, ce marché voit arriver plusieurs enseignes internationales sur la scène locale. Les cuisinistes, eux, se disputent les faveurs des Mauriciens.

produits laitiers

Les produits laitiers sont des incontournables dans le panier de la ménagère et restent au cœur de notre alimentation. On en trouve sous des formes variées pour répondre à des besoins gustatifs ou encore nutritionnels. Malgré la conjoncture économique incertaine, le marché du lait se maintient, il progresse même.

services de déménagement

Le marché des services de déménagement est désormais un secteur très concurrentiel avec des opérateurs qui proposent des services très novateurs. Ils sont nombreux les opérateurs locaux à s’être bâti une clientèle fidèle. Dans bien des cas, des multinationales se sont jointes à eux.

investissement en Afrique

En pleine croissance, l’Afrique continue à attirer les investisseurs mauriciens et étrangers. Le continent demeure toutefois en retard sur les autres terres d’investissement comme la Chine et l’Inde et devra, entre autres, améliorer son environnement des affaires.

Marché du luxe

Principalement porté par la clientèle touristique et d’expatriés, le marché du luxe est constitué, à Maurice, de plusieurs domaines d’activités : l’hôtellerie, l’immobilier de luxe, le commerce de marques internationales et de produits, biens et services de luxe. La croissance dans les arrivées touristiques en 2015 a dopé ce marché.

Mauritius-South Africa relationship

The diplomatic relations linking Mauritius and South Africa need no introduction. Aside from being spread across a multitude of sectors, it is in constant evolution and has gathered momentum along the way.

blanchisserie

Le secteur de la blanchisserie est toujours porteur malgré de précédents passages difficiles. Très concurrentiel, il s’agit d’un marché qui doit sans cesse se renouveler et prendre un recul nécessaire sur ses pratiques afin de les améliorer. De nombreux défis sont d’ailleurs à relever sur l’ensemble des segments de ce domaine spécialisé.

alimentation saine bio

Le bio et les produits de l’agriculture raisonnée se frayent de plus en plus une place sur les rayons des magasins d’alimentation. Bien plus qu’une tendance, ces concepts s’imposent désormais comme un mode de consommation. Mais pour les opérateurs engagés dans ce secteur, la population n’est pas suffisamment sensibilisée à leurs bienfaits.

Salon de la Maison et du Jardin

Pour sa 39e édition, le Grand Salon de la Maison et du Jardin donne rendez-vous aux visiteurs et aux curieux au SVICC du 20 au 24 avril. De nombreux secteurs autour de l’habitat y seront représentés avec toujours plus de produits innovants et de bonnes affaires à conclure. Petit survol des divers enjeux entourant l’évènement.

Assurance-vie

Malgré le retrait de la British American Insurance, le marché de l’assurance-vie demeure dynamique. Les assureurs étoffent constamment leurs offres, afin de répondre aux exigences d’une clientèle mieux informée, plus vigilante et en quête d’une couverture sur le long terme adossée à un plan d’investissement.

marché des cosmétiques

Les Mauriciens, autant les hommes que les femmes, sont de plus en plus soucieux de leur apparence. Une donne qui dynamise le marché des cosmétiques. Celui-ci a également profité de l’abolition des droits de douane qui est intervenue en 2012.

communication et technologie

La communication en entreprise est un domaine en constante évolution. Cela en raison du changement que vit continuellement l’environnement de travail. Ainsi, alors qu’aujourd’hui les salariés sont de plus en plus mobiles, les entreprises se mettent au phénomène Bring Your Own Device (BYOD).

thé, café

Le thé et le café connaissent des fortunes diverses sous le ciel mauricien. Les Mauriciens délaissent en effet le thé local pour se tourner vers le thé vert, particulièrement celui venant de Chine, et du thé noir en provenance du Sri Lanka. Quant au café, le marché s’est modernisé à un point tel que certains distributeurs utilisent le commerce en ligne pour vendre leurs machines à café.

 
Made in Moris

Plus qu’un logo, Made in Moris est un mouvement qui épouse diverses causes, qui engage le patriotisme et qui parle au nom de plusieurs entreprises. Fruit de l’Association of Mauritian Manufacturers, lancée en 2013, le label regroupe aujourd’hui 55 entreprises, représente 165 marques, pour un total de 2 500 produits.

produits pour bébé

La sécurité des bébés est un sujet particulièrement sensible. Ainsi, sur ce marché, tout – alimentation, produits de soin, couches, jouets – doit être fabriqué selon des normes strictes. Pour les acteurs évoluant dans ce secteur, la bataille comporte des défis. Si le taux de natalité a baissé, en revanche, la concurrence sur ce marché est féroce.

MICE

La globalisation a entraîné la mutation du tourisme d’affaires, qui représenterait environ 20 % des activités touristiques globales et jusqu’à 50 % du chiffre d’affaires dans l’hôtellerie en Europe. Maurice peut-il se positionner dans ce créneau ?

Pages

Les autres magazines de Business Publications Ltd