Bonjour Visiteur! | S'identifier ou S'inscrire

Business Files

divertissement à domicile

Le marché du divertissement à domicile est en constante évolution. Celle-ci est imprimée par les innovations technologiques. Les grandes dynamiques du marché convergent vers un enjeu commun : l’inter-connectivité. En cette fin d’année, le marché va décoller.

Investir boni

Avec la baisse du taux à l’épargne qui passe de 3 % à 2,75 % et la dégringolade du marché boursier durant l’année, l’ardeur des investisseurs est quelque peu refroidie. Quelles sont les options qui s’offrent, malgré tout, aux salariés qui souhaitent investir leur boni de fin d’année ?

pest control

Les nuisibles peuvent entraîner des dégâts, provoquer des dommages par spoliation, par rongement ou des dommages matériels, souiller les denrées alimentaires ou tout autre produit voire transmettre des germes pathogènes. Quand les nuisibles ne quittent pas d’eux-mêmes un environnement qui leur plaît, il convient d’agir rapidement et efficacement.

consommation

À l’approche de la fin de l’année, les distributeurs et grandes surfaces s’activent pour constituer leur stock de produits surgelés, afin de répondre à la demande, toujours grandissante en cette période. Business Magazine a tâté le pouls des opérateurs.

 
climatisation

Loin d’être un business saisonnier, le marché des climatiseurs ronronne tout au long de l’année. La saison estivale entraîne cependant un surplus de la demande de cet équipement de confort domestique, le segment domestique favorisant cette croissance dans les ventes de climatiseurs.

 
piscines

La présence d’une piscine n’est plus signe de luxe ou de confort inaccessible. Lieu de détente très prisé à l’arrivée de la belle saison, la piscine se retrouve, en effet, de plus en plus dans la cour des Mauriciens. Ce marché assiste à l’émergence d’offres sur mesure et de tendances plus orientées vers le vert.

Branding

Quand ils envisagent un branding, les sociétés et groupes locaux préfèrent confier cet exercice à des agences internationales, au détriment des têtes pensantes et talents locaux. Par ailleurs, appelées à devenir un des piliers de l’économie mauricienne, les PME sont de plus en plus nombreuses à y recourir pour se bâtir une notoriété et se distinguer de la concurrence.

agents immobiliers

Pour mettre fin aux pratiques commerciales trompeuses des ‘courtiers marrons’, les agences immobilières licenciées réclament la mise en place d’un cadre légal. Cela afin de renforcer la protection des consommateurs et d’assurer une concurrence plus saine dans ce secteur.

 
pension

Investir dans sa retraite est devenu une impérieuse nécessité. À Maurice, année après année, on enregistre une croissance de la demande pour les plans de pension privés. Toutefois, celle-ci est freinée en raison d’une absence d’incitations fiscales.

Maurice centre médical

Avec l’embourgeoisement de la société mauricienne ces trente dernières années, il y a eu une demande accrue pour des soins de santé sophistiqués. Ce qui a poussé les cliniques à rehausser la qualité de leurs prestations en investissant dans de meilleures infrastructures et des équipements de pointe.

équipements médicaux

Le secteur des équipements médicaux ne connaît pas la crise. Cela même si après avoir enregistré une croissance significative ces dernières années – avec l’arrivée de la clinique Apollo Bramwellet la rénovation de l’hôpital Jeetoo –, le secteur semble s’être depuis stabilisé.

Tourisme golfique

L’AfrAsia Bank Mauritius Open a contribué à la visibilité de la destination mauricienne sur la carte mondiale du golf. Comptant pour 10 % des recettes touristiques, l’industrie émergente du golf mauricien attire environ 60 000 touristes golfeurs chaque année, notamment durant la basse saison. Une croissance d’environ 6 % à 8 % est attendue d’ici à cinq années sur ce marché.

Christophe Curé

Sept tournois nationaux annuels, plusieurs compétitions juniors, des programmes d’initiation gratuite au golf aux écoliers des milieux défavorisés. Autant d’initiatives prônées par la Mauritius Golf Federation. Son président, Christophe Curé, souhaite vulgariser ce sport et contribuer au positionnement de Maurice comme une destination de golf d’excellence.

cadeaux d'entreprise

Le cadeau d’affaires, aussi connu comme cadeau d’entreprise, est devenu la norme pour nombre de sociétés mauriciennes qui veulent récompenser leurs collaborateurs. Un geste commercial qui, d’une part, permet de fidéliser la clientèle et, d’autre part, constitue une source de motivation pour les employés et participe à l’amélioration de leur productivité.

private banking

Avec l’embourgeoisement de la société mauricienne et un plus grand nombre d’expatriés s’installant à Maurice, le marché du Private Banking a connu un développement accéléré, ces dernières années. Les actifs sous gestion des banques offrant ce service personnalisé à une clientèle fortunée enregistrent une croissance de près de 70 % par an.

croisières

La croisière, jadis mode de voyage et de loisirs réservé à une frange extrêmement réduite du marché touristique, est aujourd’hui une activité qui s’est beaucoup démocratisée.

 
éducation nationale

L’État a présenté le mois dernier le ‘Nine-Year Continuous Basic Education’ pour enrayer l’élitisme en milieu scolaire. Or, les acteurs de l’éducation nationale sont d’avis que ce nouveau programme ne mettra pas un terme à la forte concurrence à l’école. Au sein des institutions privées, l’on préfère miser sur un modèle pédagogique qui favorise le bon développement intellectuel de l’enfant.

services d'externalisation

Mauritius Telecom a récemment baissé ses tarifs pour les lignes dédiées Global IP de 60 % avec la possibilité pour les entreprises d’opter pour une vitesse améliorée. Mais est-ce suffisant pour booster la compétitivité des entreprises du secteur des Tic-BPO et aider le pays à émerger sur le plan mondial ?

alimentation pour animaux

Avec une croissance moyenne de 2 à 3 % chaque année, le secteur de l’alimentation pour animaux d’élevage se maintient. Ce marché est principalement dominé à 80 % par les aliments pour la volaille, soit environ 180 000 tonnes métriques par an.

tablettes et smartphones

Les multiples possibilités du Cloud Computing, la démocratisation de l’accès à l’Internet, la réduction des prix des ‘smart devices’ que sont les smartphones et tablettes favorisent l’émergence d’un momentum pour la mobilité professionnelle. Encore faut-il que la croissance dans l’utilisation de ces périphériques à des fins professionnelles s’intensifie et se consolide.

Pages

Les autres magazines de Business Publications Ltd