Bonjour Visiteur! | S'identifier ou S'inscrire

En Une

Vincent Montocchio (Managing Director, Circus)

Les annonceurs se tournent moins vers les étrangers et font davantage confiance aux agences créatives locales dont le savoir-faire est désormais reconnu, observe le Managing Director de Circus. Vincent Montocchio déplore toutefois qu’elles ne soient pas sollicitées pour certains gros contrats publics.

ENL Smart City

La construction de quatre Smart cities débutera cette année. En sus de dynamiser le BTP, elles insuffleront un nouveau dynamisme à l’économie.

 

chantiers de la reprise

2017 sera l’année du rebond. Sur le plan global, le Fonds monétaire International s’attend à une accélération de l’activité économique tandis qu’à Maurice, le ministre des Finances estime que la croissance se rapprochera de la barre psychologique de 4 %.

Pravind Jugnauth, Premier Ministre

Rien ne pousse au pied d’un grand arbre. Ce n’est pas le leader du MSM qui dira le contraire. Pravind Jugnauth a appris à ses dépens combien il est difficile d’être le fils de sir Anerood. En politique surtout, un patronyme comme Jugnauth s’avère très lourd à porter.

filières illégales

Drogue et prostitution, deux sous-secteurs de l’économie informelle, ont gagné en complexité avec le temps. Ces filières considérées comme des fléaux sociaux et entre lesquelles existe une corrélation, génèrent des revenus conséquents qui ne sont pas encore chiffrés avec exactitude à Maurice. L’ampleur qu’a prise le trafic de drogue, en particulier, n’est pas sans soulever des interrogations quant à de possibles ramifications politiques.

économie souterraine

Alors que des pays tels que l’Italie ont décidé de comptabiliser les revenus générés par le secteur informel, tel n’est pas le cas de Maurice. Or, selon les observateurs, cette situation représente un manque à gagner conséquent pour l’économie nationale.

économie souterraine

Alors que des pays tels que l’Italie ont décidé de comptabiliser les revenus générés par le secteur informel, tel n’est pas le cas de Maurice. Or, selon les observateurs, cette situation représente un manque à gagner conséquent pour l’économie nationale.

Yogesh Singh (Chairman, MEXA)

For MEXA’s chairman, the inauguration of Donald Trump as the United States President, on January 20, must be seen as an opportunity for the export sector. The latter will nevertheless face major challenges this year, which Yogesh Singh comments.

2016 : La grande désillusion

C’est en fanfare qu’elle s’est installée à l’Hôtel du gouvernement en décembre 2014 portée par la promesse de gouverner autrement. Deux ans après, L’alliance Lepep peine toujours à traduire dans les faits cet engagement, pourtant présenté comme le fil conducteur de l’action gouvernementale.

Didier Noël (Export Manager, Grays Inc.)

Après une longue phase de prospection, Grays Inc. s’apprête à se tourner vers de nouveaux marchés pour l’exportation du rhum. Son Export Manager nous en dit plus.

Didier Noël, Grays

Après une longue phase de prospection, Grays Inc. s’apprête à se tourner vers de nouveaux marchés pour l’exportation du rhum. La compagnie lancera début 2017 une nouvelle marque, en adoptant un profil aromatique différent des rhums New Grove déjà bien connus. Cette marque a été élaborée pour plaire à une nouvelle clientèle.

Charles Harel

Harel Mallac se réorganise sous trois pôles afin de favoriser des synergies entre ses filiales. Charles Harel explique la pertinence de cette démarche et détaille la stratégie d’investissement du groupe. 

Charles Harel, CEO Harel Mallac

Depuis sa création, Harel Mallac a accompagné le pays dans son développement économique et social, souvent en soutien à des secteurs phares tels que l’industrie sucrière ou le tourisme. Le groupe se compose aujourd’hui de nombreuses compagnies bien connues à Maurice, couvrant des métiers tels que la manufacture de produits chimiques et fertilisants, le commerce, les services financiers, le voyage ou encore la gestion de biens immobiliers.

consommation des ménages réunionnais

La consommation des ménages réunionnais a connu une augmentation de 3,2 % en 2015. Une hausse qui tient du paradoxe dans un pays se caractérisant par une économie de services, où, selon l’Insee, la pauvreté reste hors norme. Éclairage.

Bérangère Duplouy (analyste à l’Insee)

Chef de division Comptes et analyses économiques à l’Insee de La Réunion, Bérangère Duplouy nous aide à mieux comprendre les enjeux économiques de la consommation. Celle-ci contribue davantage au PIB à La Réunion qu’en métropole, observe-t-elle.

Consommation, Réunion

La consommation des ménages réunionnais a connu une augmentation de 3,2 % en 2015 ; une hausse qui tient du paradoxe dans un pays se caractérisant par une économie de services où, selon l’Insee, la pauvreté reste hors norme.

agriculture raisonnée

Il est primordial de moderniser l’agriculture en adoptant des techniques culturales plus saines. Le gouvernement et le secteur privé partagent cet objectif commun. Or, ils ne s’accordent pas sur la méthode à utiliser : d’un côté, l’on est favorable à l’agriculture biologique, alors que de l’autre, l’on penche en faveur de l’agriculture raisonnée, plus viable d’un point de vue économique.

Manoj Vaghjee

Depuis sept ans, FORENA est engagée dans la production de fruits et légumes bio. Son président, Manoj Vaghjee, est d’avis que la culture traditionnelle, le bio et l’agriculture raisonnée peuvent coexister.

agriculture biologique

La culture bio à grande échelle n’est pas encore viable pour les agriculteurs. À ce jour, on ne compte qu’une vingtaine de biopesticides sur le marché.

agriculture raisonnée

Il est primordial de moderniser l’agriculture en adoptant des techniques culturales plus saines. Le gouvernement et le secteur privé partagent cet objectif commun. Or, ils ne s’accordent pas sur la méthode à utiliser : d’un côté, l’on est favorable à l’agriculture biologique, alors que de l’autre, l’on penche en faveur de l’agriculture raisonnée, plus viable d’un point de vue économique.

Pages

Les autres magazines de Business Publications Ltd