Bonjour Visiteur! | S'identifier ou S'inscrire

En Une

Made in Mauritius

Depuis dix ans, l’industrie locale est sévèrement affectée par l’ouverture de l’économie et l’élimination des barrières douanières. La situation est telle que le recours à des unités de production à l’étranger est parfois une question de survie.

Kabir Ruhee, CEO Rogers Capital

Le Chief Executive Officer de Rogers Capital apporte un éclairage sur les conditions à mettre en place à Maurice afin de favoriser l’essor de la Fintech. Il recommande, notamment, une refonte de l’éducation tertiaire, avec le concours d’universités étrangères.

Kabir Ruhee

Le Chief Executive Officer de Rogers Capital apporte un éclairage sur les conditions à mettre en place à Maurice afin de favoriser l’essor de la Fintech. Cette industrie s’appuie sur les nouvelles technologies de l’information pour faciliter, étendre, disséminer et transformer les services bancaires et financiers et vise à insuffler une dynamique nouvelle à un centre financier qui s’est lancé le défi de la transformation.

Ameenah Gurib-Fakim

La présidente de la République était à Rome récemment dans le cadre de la 40e conférence annuelle du conseil administratif du Fonds international de développement agricole. À l’interview réalisée dans la capitale italienne, est venue se greffer une question sur l’affaire Álvaro Sobrinho.

Business Yearbook 2017

Over the past decades, Mauritius made a big economic leap forward but now the country is at a crossroads. To take it to the next level, policy-makers need to transform challenges into opportunities and the country’s ability to respond creatively to present challenges is the key to the future. Business as usual is not an option anymore. In the context of the forthcoming anniversary of the independence of Mauritius, Business Magazine publishes this Wednesday 8 March its Yearbook 2017. Its pages regroup thought-provoking debates from eminent authors who deliver food for thought to readers.

Ericka Bareigts

Ericka Bareigts, première Réunionnaise nommée au poste de ministre des Outre-mer en août 2016 et personnalité reconnue du Parti Socialiste réunionnais, prend ses nouvelles fonctions très à cœur. Celle-ci vise à porter La Réunion et les régions ultramarines au plus haut. «Je souhaite que nos territoires s’inscrivent pleinement dans des stratégies régionales», lâche-t-elle, rappelant que le rôle de La Réunion dans l’océan Indien est amené à croître. Ericka Bareigts partage la une de Business Magazine ce mercredi 1er mars, une édition océan Indien, avec l’hôtellerie qui a connu son deuxième meilleur taux de remplissage (73%) l’année dernière depuis 2007 (76%) et le branding, outil marketing qui gagne en popularité auprès des grandes sociétés bien qu’il s’adresse aux entreprises de toutes tailles.

Jameel Khadaroo (Former Deputy Governor, Bank of Mauritius)

In 2017, Mauritius will be facing numerous challenges on the economic front. Jameel Khadaroo, economist and former Deputy Governor of the Bank of Mauritius, addresses these issues, from Brexit to the rise of the dollar, and calls for a change in policy-making.

Vincent Montocchio (Managing Director, Circus)

Les annonceurs se tournent moins vers les étrangers et font davantage confiance aux agences créatives locales dont le savoir-faire est désormais reconnu, observe le Managing Director de Circus. Vincent Montocchio déplore toutefois qu’elles ne soient pas sollicitées pour certains gros contrats publics.

ENL Smart City

La construction de quatre Smart cities débutera cette année. En sus de dynamiser le BTP, elles insuffleront un nouveau dynamisme à l’économie.

 

chantiers de la reprise

2017 sera l’année du rebond. Sur le plan global, le Fonds monétaire International s’attend à une accélération de l’activité économique tandis qu’à Maurice, le ministre des Finances estime que la croissance se rapprochera de la barre psychologique de 4 %.

Pravind Jugnauth, Premier Ministre

Rien ne pousse au pied d’un grand arbre. Ce n’est pas le leader du MSM qui dira le contraire. Pravind Jugnauth a appris à ses dépens combien il est difficile d’être le fils de sir Anerood. En politique surtout, un patronyme comme Jugnauth s’avère très lourd à porter.

filières illégales

Drogue et prostitution, deux sous-secteurs de l’économie informelle, ont gagné en complexité avec le temps. Ces filières considérées comme des fléaux sociaux et entre lesquelles existe une corrélation, génèrent des revenus conséquents qui ne sont pas encore chiffrés avec exactitude à Maurice. L’ampleur qu’a prise le trafic de drogue, en particulier, n’est pas sans soulever des interrogations quant à de possibles ramifications politiques.

économie souterraine

Alors que des pays tels que l’Italie ont décidé de comptabiliser les revenus générés par le secteur informel, tel n’est pas le cas de Maurice. Or, selon les observateurs, cette situation représente un manque à gagner conséquent pour l’économie nationale.

économie souterraine

Alors que des pays tels que l’Italie ont décidé de comptabiliser les revenus générés par le secteur informel, tel n’est pas le cas de Maurice. Or, selon les observateurs, cette situation représente un manque à gagner conséquent pour l’économie nationale.

Yogesh Singh (Chairman, MEXA)

For MEXA’s chairman, the inauguration of Donald Trump as the United States President, on January 20, must be seen as an opportunity for the export sector. The latter will nevertheless face major challenges this year, which Yogesh Singh comments.

2016 : La grande désillusion

C’est en fanfare qu’elle s’est installée à l’Hôtel du gouvernement en décembre 2014 portée par la promesse de gouverner autrement. Deux ans après, L’alliance Lepep peine toujours à traduire dans les faits cet engagement, pourtant présenté comme le fil conducteur de l’action gouvernementale.

Didier Noël (Export Manager, Grays Inc.)

Après une longue phase de prospection, Grays Inc. s’apprête à se tourner vers de nouveaux marchés pour l’exportation du rhum. Son Export Manager nous en dit plus.

Didier Noël, Grays

Après une longue phase de prospection, Grays Inc. s’apprête à se tourner vers de nouveaux marchés pour l’exportation du rhum. La compagnie lancera début 2017 une nouvelle marque, en adoptant un profil aromatique différent des rhums New Grove déjà bien connus. Cette marque a été élaborée pour plaire à une nouvelle clientèle.

Charles Harel

Harel Mallac se réorganise sous trois pôles afin de favoriser des synergies entre ses filiales. Charles Harel explique la pertinence de cette démarche et détaille la stratégie d’investissement du groupe. 

Charles Harel, CEO Harel Mallac

Depuis sa création, Harel Mallac a accompagné le pays dans son développement économique et social, souvent en soutien à des secteurs phares tels que l’industrie sucrière ou le tourisme. Le groupe se compose aujourd’hui de nombreuses compagnies bien connues à Maurice, couvrant des métiers tels que la manufacture de produits chimiques et fertilisants, le commerce, les services financiers, le voyage ou encore la gestion de biens immobiliers.

Pages

Les autres magazines de Business Publications Ltd